FANDOM


Sumac
Rhus est un genre d'arbres ou d'arbustes de la famille des Anacardiacées, communément appelés sumacs en France ou simmecks par les Libanais. Il est composé d'environ 125 espèces présentes dans les régions chaudes et tempérées sauf pour le « vinaigrier » originaire d'Amérique du Nord.

Le nom générique Rhus était en usage chez les Grecs et les Romains.

Les plus remarquables sont le sumac des corroyeurs (Rhus coriaria), qui fournit une espèce de tan, et le sumac de Virginie (Rhus typhina).

DescriptionModifier

Les espèces du genre Rhus ont des feuilles alternes composées-imparipennées aux folioles lancéolées dentées.

Fleurs polygames, monoïques ou dioïques, petites, généralement en panicules terminales.

Sépales 3-5, distincts. Pétales 3-5. Étamines 3-5. Pistil formé d'un seul carpelle sessile, renfermant un seul ovule.

Fruit : petite drupe uniséminée.

ClassificationModifier

Certaines espèces vénéneuses du genre telles que le sumac vénéneux (anciennement Rhus radicans), dont le suc est un poison très actif, ou l'Arbre à laque, aussi appelé sumac au vernis (anciennement Rhus vernicifera) dont le suc, également vénéneux, sert, chez les Japonais, à vernir les ustensiles de bois en laque, appartenaient au genre Rhus mais elles ont été reclassées dans le genre Toxicodendron dans les années 1970.

UtilisationModifier

Comme l'appellation « sumac des corroyeurs » y fait allusion, certains sumacs sont utilisés dans le tannage du cuir, les feuilles contenant beaucoup de tanin. Le tannage au sumac rend le cuir souple et léger. Le maroquin peut être tanné au sumac.

Les baies de certaines espèces non toxiques (notamment le sumac des corroyeurs, Rhus coriaria) sont utilisées en cuisine du Moyen-Orient comme condiment. Elles sont parfois utilisées entières, mais le plus souvent séchées puis réduites en poudre rouge foncé, au goût acide et astringent. En Iran (par exemple), le sumac en poudre est souvent proposé sur la table avec les brochettes de viande hachée et le riz afin que chacun en saupoudre sur son assiette à sa convenance. Le sumac en poudre entre parfois (au Liban surtout) dans la composition du za`tar, un mélange d'herbes et d'épices (thym, sésame…).

En Amérique du Nord, les baies du sumac de Virginie (Rhus typhina) ou du sumac à bois glabre sont parfois utilisés pour faire un genre de limonade, la « sumacade » ou « limonade indienne ».


Liste d'espècesModifier

  • Rhus aromatica Ait.
  • Rhus ×ashei (Small) Greene (pro sp.)
  • Rhus chinensis Miller
  • Rhus copallina L.
  • Rhus copallinum L.
  • Rhus coriaria L., sumac des corroyeurs
  • Rhus glabra L., espèce apparentée au R. typhina, mais qui a des branches et pétioles glabres ou seulement pubérulents.
  • Rhus hirta (L.) Sudworth
  • Rhus integrifolia (Nutt.) Benth. et Hook. f. ex Brewer et S. Wats.
  • Rhus kearneyi Barkl.
  • Rhus lanceolata (Gray) Britt.
  • Rhus michauxii Sarg.
  • Rhus microphylla Engelm. ex Gray
  • Rhus ovata S. Wats.
  • Rhus ×pulvinata Greene (pro sp.)
  • Rhus radicans, herbe à puce
  • Rhus sandwicensis Gray
  • Rhus taitensis Guill.
  • Rhus trilobata Nutt.
  • Rhus typhina L., Sumac de Virginie
  • Rhus virens Lindheimer ex Gray
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .