FANDOM


Absinthe maison
2glasses

Recette pour

10 personnes

Niveau

Niveau 1

Coût

Sous 1

Ingrédients

Grande absinthe 2.5 kg
Hysope 500 gr
Mélisse citronnée 500gt
Anis vert 2kg
Alcool à 85° 16 litre
Nourriture 164
Cette photo a été prise par le biais de Google, si c'est la vôtre et que vous ne souhaitez pas qu'elle apparaisse ici, mettez nous un commentaire ou faites nous un courriel et elle sera enlevée.

Histoire de la liqueur "Absinthe" Créé en 1792. La recette de l'absinthe fût mise au point en 1792 par le docteur Pierre Ordinaire comme breuvage médicinal. A la révolution, il fuit la France et s’établit à Couvet en Suisse où il continue à exercer sa profession de médecin et celle de pharmacien. Il parcourt la région et vend sa liqueur d’absinthe.

A sa mort, il confie sa recette secrète à sa servante qui la vend à Henriette Henriod, fille du lieutenant Henriod. Elle fabrique la liqueur d’absinthe à partir de plantes cultivées dans son jardin, d’abord par infusion, puis par distillation.

Henriette Henriod revend la recette à Daniel-Henri Dubied en 1797. Avec son gendre Henri-louis Pernod, bouilleur de cru, ils ouvrent "Dubied Père & Fils" en 1789, la première distillerie d’absinthe.

En 1805, Henri Louis Pernod prend ses distances avec son beau-père et monte sa propre distillerie à Pontarlier : Pernod Fils qui deviendra la première marque de spiritueux français.

Relativement chère au début des années 1850, elle est surtout consommée par la bourgeoisie. Puis, sa popularité ne cesse de grandir jusqu'en 1875, représentant 90% des apéritifs consommés en France.

Son effet de désinhibition, dû à la thuyone (molécule neurotoxique interdite aujourd'hui), lui vaut son vif succès et provoque une augmentation phénoménale de l'alcoolisme en France.

Dès 1875, les ligues antialcooliques, les syndicats, l'Église catholique, les médecins, la presse, se mobilisent en réalisant des pétitions et des manifestations contre « l'absinthe qui rend fou » et conduisent à son interdiction en France le 16 mars 1915 pour lutter contre l'alcoolisme, ainsi que dans de nombreux autres pays.

Après l'interdiction, les anciennes marques d'absinthes se reconvertissent dans des anisés sans sucre qui se préparent comme l'absinthe. En 1932, Paul Ricard invente le Pastis qui est le premier anisé à connaître un succès presque équivalent à celui de l'absinthe.

Le 2 novembre 1988, un décret signé par Michel Rocard, autorise et règlemente la présence de thuyone (35 mg/l de thuyone maximum) dans les boissons et l'alimentation, ce qui permet techniquement de produire à nouveau de l'absinthe en France. En 1999, la première absinthe française depuis 1915 est produite : la Versinthe verte. Mais la loi de l'interdiction de l'absinthe de 1915 étant toujours en vigueur, plutôt que d'abolir cette loi, le gouvernement vote un aménagement du décret en attribuant une nouvelle appellation légale à l'absinthe : « spiritueux aromatisé à la plante d'absinthe ».

Le 17 décembre 2010, le Parlement français annule la loi du 16 mars 1915 pour les producteurs du Val-de-Travers (Suisse).

La fabrication de l'absinthe distillée ne se fait pas comme les eaux-de-vie. En effet, ce n'est pas ici la fermentation alcoolique qui permettra de fabriquer l'alcool nécessaire. Celui-ci devra être fabriqué au préalable. On y fera donc seulement macérer les plantes aromatiques afin d'en extraire les essences. La distillation a donc pour unique but l'élimination des phlegmes et autres impuretés.


Etape par étapeModifier

Etape 1Modifier

Réalisez la recette "Absinthe" directement en bouteilles.

Les plantes requises doivent être sèches : L'absinthe doit être mondée, l'hysope doit être fleurie et sèche, la mélisse sèche et l'anis pilé.

Une fois tous ces ingrédients réunis, les faire macérer pendant 24h, rajouter 15 litres d'eau et distiller doucement pour obtenir 15 litres de distillat à 45°. On rajoute alors 40 litres d'alcool à 85° et 45 litres d'eau. Il n'est pas nécessaire de filtrer mais on prendra soin de la laisser reposer au moins 48h afin de lui permettre de s'éclaircir, suite à quoi on pourra la mettre en bouteille.

La coloration par les plantes (chlorophylle) n'est pas possible pour toutes les absinthes. En effet, celle-ci n'est stable que si l'absinthe titre plus de 72°. Entre 72° et 65°, on peut espérer une stabilité de deux ans et avec plus de 60° six mois un an. On procèdera donc différemment pour la coloration. Une bonne solution sera d'employer du bleu préparé par le drap de lin avec du safran et du caramel. Les proportions étant modulées en fonction de la couleur désirée.

Boissons alcoolisées
Bières - Boisson chaude alcoolisée - Frappé alcoolisé - Milk Shakes alcoolisés - Boissons Aphrodisiaques
Boissons chaudes‎
Boissons chaudes alcoolisées - Grog alcoolisés - Café - Café et dessert‎ - Chocolat chaud - Thé
Boissons non alcoolisées‎
Bières sans alcool - Cocktails sans alcool - Frappé‎ - Jus - Lassi - Milkshake - Punch sans alcool - Smoothie - Smoothies alcoolisés‎ -
Cocktails
96 Grands Classiques - Batidas - Bitters - Boissons libre du GNU - Cocktails au champagne et au Vin - Cocktails au Gin - Cocktails au Pernod - Cocktails au Rhum - Cocktails aux vermouth - Cocktails au Whisky‎ - Cocktails Champions‎ - Cocktails Diététiques - Cocktails Eau de Vie de Fruits‎ - Cocktails Inclassables - Cocktails pour lendemains difficiles - Cocktails Tiki‎ - Cocktails à la Bière -

Cocktails à la Liqueur - Cocktails à la Tequila - Cocktails à la Vodka‎ - Cocktails à étages - Martinis - Mixologie Moléculaire‎ - Mousses et Espumas - Shooters - Vodkas arrangées

Punchs et Sangrias‎
Sangria - Punch
Autres
Boissons glacées - Boissons Reconstituantes - Laits‎ - Liqueurs‎ - Sirop‎
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .